« Retour

Tests de portabilité de navigateurs : le défi du gratuit avec BrowserStack

Dans notre dernier article, nous abordions l’un des aspects non-fonctionnels de la qualité les plus critiques en ce contexte d’explosion du choix des devices : la portabilité. Saviez-vous que des sociétés aussi inattendues que Land Rover (oui, le constructeur de 4x4 !) proposaient des smartphones ? Il est désormais virtuellement impossible de tester toutes les configurations existantes.

Ce phénomène est désigné sous le terme de fragmentation. Mais il ne concerne pas seulement les devices ; il touche aussi les systèmes d’exploitation (OS), la diversité des navigateurs web, ainsi que les différentes moutures et version de chacun des éléments cités.

Techniques de test de portabilité

Dans ce contexte, les équipes de test ne baissent pas les bras, car il existe de nombreuses solutions pour répondre à cette problématique.

La plus classique : posséder sur site des moyens de tester telle ou telle configuration. Ça peut être un tiroir rempli de téléphones de test (qui à la longue pourrait plutôt tenir lieu de musée du rétrophoning). Certaines entreprises conservent également des machines avec des OS anciens, comme Windows 7 ou Vista, avec de vieilles versions d’Internet Explorer.

Si l’on veut s’affranchir de ces contraintes et augmenter le nombre de configurations testables, il existe des fermes de devices qui permettent de tester sur des environnements réels tout en n’ayant pas à les acquérir chez soi. pCloudy fait partie de ces services, de même que BrowserStack dont nous allons parler ensuite.

Des émulateurs permettent, quoi qu’il en soit, d’avoir un premier niveau d’information. Si on arrive à reproduire un bug vu en production sur un émulateur, il n’y a pas forcément besoin de pousser le test plus loin pour pouvoir commencer à corriger le bug.

Enfin, pour les besoins croisés de tests de portabilité et d’utilisabilité, le crowdtesting est une stratégie tout indiquée.

 

Situation

Vous avez besoin de reproduire rapidement un bug sur un navigateur particulier ?

Vous souhaitez avoir un aperçu rapide d’un site web sur un grand panel de navigateurs ?

Dans ces situations, ce qui suit vous intéressera !

 

Tester rapidement et gratuitement un navigateur

BrowserStack est, si on traduit mot à mot, un « tas de navigateurs », mais cette simple traduction est trompeuse, car il est aussi possible d’interagir directement avec des téléphones réels. Tout comme pCloudy, BrowserStack propose une formule gratuite et des formules payantes. Ce qu’il est intéressant de noter, c’est que si la version gratuite de pCloudy propose un choix de devices restreint, celle de BrowserStack suit une stratégie différente : c’est le temps de chaque session qui est limité !

Si votre scénario prend une minute ou moins, rendez-vous sur BrowserStack et vous serez en mesure de profiter du service d'un grand nombre de navigateurs.

Rendez-vous sur la page d’accueil de BrowserStack, cliquez sur « Free trial », et choisissez votre environnement !

Une image contenant texteDescription générée automatiquement

Une minute, c’est peut-être un peu court pour tester chacune des fonctionnalités offertes, en revanche elles sont bien là, même en version gratuite :

Une image contenant texteDescription générée automatiquement

Par exemple, le rapport de défaut sur Slack permet d’envoyer en un clic les informations essentielles :

Une image contenant texteDescription générée automatiquement

Et voilà, vous êtes maintenant en mesure d’exécuter rapidement et simplement des tests sur un grand nombre de navigateurs, et ce gratuitement.

Et si vous souhaitez un jour passer en version payante, les prix sont tout à fait raisonnables pour le service rendu. Il existe en outre un tarif réduit pour les freelances et, cerise sur le gâteau, une gratuité les projets open source !

Quoi qu'il en soit, bons tests à vous !

Un avis ? Un commentaire ?

Cet espace est pour vous.