« Retour

Ce n’est pas un bug, c’est un poème

Dear Evil Tester

Un bon testeur est un testeur diabolique ; c’est ce qu’Alan Richardson met en avant dans Dear Evil Tester, un recueil de questions-réponses issues d’une chronique au sein du journal The Testing Planet. Une lecture facétieuse, qui prend le contre-pied de tous les dogmes gravitant autour du test. Alan Richardson nous invite à bousculer nos certitudes et appelle à interroger constamment le métier de testeur.

Everyone can add mutation to the testing DNA.

Cerise sur le gâteau, il nous régale d’un poème, As if it were the first day. Comme il nous a plu, nous vous en proposons une traduction libre.

Comme au premier jour

Ce n’est pas le code que le testeur affronte,
C’est lui-même qu’il met au défi, en quête
Des manières dont on il aurait pu (la honte !)
Ignorer des trous dans la raquette.

Si on laisse le temps émousser notre regard
Les bugs nous échapperont par millions et par milliards.

Alors, méfiant, je reste sur mes gardes
J’ai peur qu’un autre me chaparde
Ce petit truc sans conséquence
« Comment ne l’ai-je pas vu, ça n’a pas de sens ! »

Il n’y a rien de tel que le passé : l’expérience du temps est une illusion
Il n’y a rien de tel que le présent, et j’ai la solution.

Je reste dans l’instant, mais pas dans le plan-plan
Je reste alerte, yeux grands ouverts et armé jusqu’aux dents
De mes talents, de mes modèles et mes outils (la fine équipe !)
L’appli ne peut pas gagner. C’est mon seul principe.

Je ne reteste pas. Je teste, je teste et je teste encore,
Comme au premier jour, aussi bien et aussi fort.

Bonne lecture, et n’hésitez pas à poster en commentaire ce que vous avez pensé de ce livre !

Vous pouvez même télécharger le poème au format image comme ci-dessous s'il vous prend l'envie de l'afficher dans votre bureau...

Vous reprendrez bien un peu d'humour testeur :)

Les 7 principes généraux du test en illustrations

3 maladies de l'automatisation des tests

Le kit de secours métaphorique du testeur agile

Un avis ? Un commentaire ?

Cet espace est pour vous.



1 commentaire(s)

  • J'adore ! Je pense que je vais l'afficher à mon poste de travail :)